Rendez-vous à Hyères le 4 septembre

La Lucien Aimar est une course qui rassemblera pour la 1ère fois professionnels et amateurs du cyclisme aux côtés de personnes souffrant d'handicap respiratoire le long de 3 parcours dans la forêt des Maures, autour de la ville de Hyères. Avec un parcours à 6 cols dans l'esprit du Tour de France pour les champions et un parcours modulable, de 21 ou 46 km, selon les capacités des coureurs. Tous partiront ensemble, les plus aguerris devant.

"C'est un bel enjeu pour tout le monde, sur un parcours qui longe le bord de mer, entre les pins dans l'arrière pays, avec les sangliers et la mer bleu azur de la cote", explique Lucien Aimar, organisateur de la rencontre, vainqueur du Tour de France qui gère l’ensemble du programme de cette cyclosportive ouverte à tous et référencée par la FFC et l’UCI.. Si ce dernier a à coeur de mettre en selle quelques beaux champions de la petite reine et de leur offrir quelques beaux cols à grimper en danseuse, Philippe Poncet, son partenaire dans une opération qui a pour nom "La Lucien Aimar-o2&Cie-Le Souffle pour la Vie" a d'autres ambition. Pour celui qui court pour la BPCO depuis trois années et a fait enregistré deux records du monde assez inédit (1), l'objectif est d'organiser la 1ère rencontre européenne sportive et cyclo-touristique des malades respiratoires.

"Tous les prestataires de matériel à domicile des malades respiratoires sont invités à participer à cette belle course en adressant à l’ensemble de leurs patients, le plus rapidement possible, les documents d’information en sachant que l’objectif est d’identifier des patients qui peuvent venir participer directement et des patients qui souhaitent venir assister et encourager les autres", explique Philippe. Quant à ceux qui voudront courir les 21 ou 46 kms,il est nécessaire qu'ils soient déjà impliqués dans un cycle de réentrainement à l’effort. Car on ne s'improvise pas coureur cycliste sur une telle épreuve, mais il est indispensable de la préparer. L'été peut être une belle occasion de se mettre en selle pour, progressivement, permettre à son organisme de parvenir à additionner les kilomètres. Pas question d'improviser en la matière et chaque engagement dans la course devra avoir été précédé et accompagné d'examens et de conseils médicaux. Ainsi, les patients doivent présenter un certificat médical de moins de 3 mois au moment de l’enregistrement de leur participation, qui justifie de leur pratique sportive.

Les autres, qui ne participeront pas à la course, sont cordialement invités à s'associer à la rencontre, qui sera également festive et conviviale : au menu de l'avant comme de l'après course, un déjeuner au bord de l'eau, des animations, des promenade à cheval, de la musique jazz-blues et quelques autres surprises et attractions préparées dans les coulisses et dans le plus grand secret.

J-J Cristofari

Pour en savoir plus, cliquez sur l'image-ci-dessous↓

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour de plus amples information, consultez le → site Facebook d'O2&Cie

Sur la présentation de cette épreuve allez sur → "BPCO : le défi de l'impossible est lancé"

Haut